30

Le Gard

Orbs_07Menu

ALESgard


pont-gard-16950_w800

Des Cévennes à la mer…
Le Gard est encore de Languedoc, mais déjà de Provence, bordant le Rhône et la Méditerranée. Autour de Nîmes et des gorges du Gardon s’étend la garrigue, paysages de roches calcaires et de végétation particulière où règne le chêne-vert. Uzès, riche d’un patrimoine historique unique. St Jean du Gard et Alès sont les portes d’entrée des Cévennes, terre de la révolte des Camisards. Au sud, dans un pays de terre et d’eau s’ébattent les chevaux et taureaux de la petite Camargue, voisine du littoral et de ses plages.

Le Gard est doté de 1600 km de cours d’eau. Le Gard a une fenêtre de 23 km sur le littoral. Le Gard dispose de 13 km de pistes de ski. Port Camargue est le premier port de plaisance d’Europe avec 4600 anneaux.

Ses villages de caractères

nimes-16980_w800

Découvrez les villages typiques du Gard : Sauve, Vézénobres, Lussan, Barjac, mais aussi Aiguèze, La Roque sur Cèze, Dourbies, Aumessas, Mialet, Saint Jean de Valériscle, Saint-Martial, Le Cailar.Tous sont labellisés ou en démarche de labellisation « Villages de caractère ». Ce label touristique distingue notamment un paysage et un patrimoine architectural remarquables, la préservation et la mise en valeur de l’environnement. Initiative du Département du Gard soutenue par la région Languedoc-Roussillon, la labellisation est portée par Gard Tourisme avec le concours du Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement.

Son climat

Le Gard bénéficie de très belles conditions climatiques méditerranéennes avec un ensoleillement moyen de 259 jours de soleil par an ! Les hivers y sont plutôt doux, les étés chauds et secs. Le Mistral est présent dans le couloir de l’axe rhodanien, et un vent marin venu du sud-est pousse les masses d’air tiède et humide vers les contreforts cévenols, provoquant des pluies torrentielles appelées Épisodes cévenols.

Ses saveurs

Les terroirs contrastés de la zone du littoral, des montagnes cévenoles, du delta de la Camargue et des plaines de garrigue offrent un formidable éventail de goûts et de saveurs. Pays méditerranéen de tradition ouvrière, le Gard cuisine avec des produits simples. L’une des spécialités locales est la brandade, une émulsion de morue séchée et d’huile d’olive, additionnée de lait et d’épices. Le taureau de Camargue, lui, s’accommode en gardianne (la pièce est cuite après avoir macéré dans du vin rouge). Sa viande bénéficie désormais d’un classement AOC. Un autre produit a récemment été labellisé : le pélardon, un fromage de chèvre AOC exclusivement produit en Cévennes, et dont l’origine remonterait à l’époque romaine. La terre gardoise produit aussi des spécialités comme la truffe d’Uzès (les terres du Sommiérois, de la région d’Anduze et du Pays Viganais sont aussi terroirs truffiers) ou l’asperge. La carte des vins, elle, s’est largement enrichie depuis vingt ans. Aux côtés des Côtes-du-Rhône s’alignent désormais de nouvelles appellations comme les Costières de Nîmes ou les Côteaux du Languedoc, la Clairette, les vins de pays…

A découvrir absolument : l’Huile d’olive picholine,le caladon, les fraises, le miel, le caviar de tomates olive-oil-356102_640séchées, les bouchons (ou petits pâtés) nîmois, la Carthagène, vin doux à base de raisin blanc et d’eau de vie, les riz IGP de Camargue, les fruits et de légumes…

 

Nous avons décidé, pour toute la durée du DEFENDER SPIRIT TOUR de mettre en place des solutions écologiques de gestion de nos déchets, sur chacun des lieux d’hébergement.

Orbs_07